loading image

DJ FYL

X

DJ FYL

DJ FYL

▣ Prénom : David

▣ Style : MONSIEUR Années 80 pop / rock !

▣ Bio :

Passionné depuis le plus jeune âge par la musique, DJ FYL, Fabrice pour les intimes, fait ses premiers pas de DJ amateur lors de boums avec des copains. Puis, au fil des mois, le « bouche à oreilles » a opéré et il se retrouve à animer des soirées privées! Mariages, anniversaires, soirées organisées par des associations, remplacements en discothèque rythmaient donc ses week-ends de 1992 à 2002, notamment au TACOT’S. C’est d’ailleurs lors d’une de ces soirées festives de 1995 qu’il a rencontré sa future femme qui avait été sollicitée pour faire danser l’assistance au son de l’accordéon… Comme quoi rien n’arrive au hasard !

Ses goûts musicaux sont assez larges. Il apprécie tout particulièrement les années 80 à 2000…avec une préférence pour les années 80, style de musique qui le définit le mieux ! Il est sans hésiter le mieux placé que quiconque pour vous organiser un Blind-Test en la matière (iI collectionne depuis de nombreuses années les MAXI VINYLS 80 et divers, les DISQUES PROMO… et possède une discographie à faire pâlir un cure-dent! )

Aujourd’hui, il a même aménagé une « pièce sono » pour son plaisir personnel et pour y recevoir quelques amis désireux de finir la soirée sur des tubes des années 80 ! Avec un bar évidemment !

▣ La rencontre selon Seb MLMP :

La première rencontre avec Franklin s’est déroulée sous l’impulsion de mon ami Arnaud et chez lui d’ailleurs, dans son garage. On savait que Fabrice faisait de la sono aussi, bien que nous ne soyons pas directement en “concurrence” à l’époque. Je me souviens d’avoir entendu parlé de Fabrice avant de le rencontrer. Un après-midi de discussion technique autour du matériel, de la musique, des disques, de la manière de travailler… Finalement on débutait tous plus ou moins à cette époque, et comme on le pouvait. Le courant est plutôt bien passé car Fabrice est un fétard et presque toujours de bonne humeur (sauf quand il est vraiment bourré! ) 😉 Nous avons gardé de solides liens puisque nous avons (avec Arnaud) eu le privilège d’être invités au mariage de Monsieur et de Madame, encore un très bon souvenir !

Si je devais résumer en quelques mots des moments gravés, ce serait dans le désordre : les repas Pizzeria tous les vendredis soir à Digoin chez Grego, notre QG avant la boite, le “fameux” squatt de Curdin qui a vu tomber bon nombre de victimes, et une soirée anthologique (sans exagérer) un mois d’août au TACOT’S à Gueugnon, en remplacement : nous étions ce que j’appelle la Dream Team du soir : Nico au karaoké où il excellait, Fabrice dans la petite salle Années 80, donc particulièrement bien équipée, et Arnaud et moi-même dans la grande salle! Je me souviens d’une soirée de FOU, sans mâcher mes mots. Un chiffre d’affaire de réveillon, un bar presque vide, les clients torse nu sur les podium, les filles dévêtues par la chaleur, tout le monde transpirant et la boite encore pleine a craqué au moment où les lumières s’allument à la fin de soirée. Il fallait vivre cela car cela a été la même dns toutes les salles de la boite! Quelle soirée! Cela me rappelle vraiment de bons moments de partage car on était vraiment tous passionnés par ce qu’on faisait, et avec l’équipe du Tacot’s de l’époque, avec le recul de très bons moment de rigolade et de complicité durant toutes ces années ! 

En tout cas, malgré les années qui passent et la distance géographique, rien n’a changé et rien n’a pris une ride, et c’est toujours un plaisir de se voir, de discuter, de boire un verre avec Fabrice et sa famille ! Une vraie relation de partage de moments de vie!